Eclairage sur le recyclage des lampes

lundi 18 décembre 2017

Recycler les lampes, cela signifie d’une part, réutiliser les matières qui les composent et préserver ainsi les ressources naturelles, mais d’autre part il s’agit aussi d’isoler le mercure qu’elles contiennent pour ne pas polluer.

RÈGLE DE TRI DE VOS LAMPES USAGÉES 

Tubes fluorescents dans le garage, ampoules halogènes dans le couloir, lampes fluocompactes ou à LED dans le séjour… Laquelle part à la poubelle ? Laquelle doit être recyclée ? La réponse est très simple :

triez sans vous tromper

Les lampes qui se recyclent ont des formes très variées, mais elles portent toutes le symbole « poubelle barrée », signifiant qu’elles ne doivent pas être jetées en mélange avec d’autres déchets (ordures ménagères, bouteilles en verre…).

Les lampes à économie d'énergie se recyclent

A contrario, les lampes qui ne portent pas ce symbole ne peuvent pas être recyclées et sont donc à jeter avec les déchets résiduels.

LES POINTS DE DÉPOT DE VOS LAMPES RECYCLABLES 

Les 7 déchèteries du Smictom des Pays de Vilaine sont équipées de contenants pour récupérer vos lampes recyclables usagées.

Les magasins qui proposent ces lampes à la vente, par exemple certains supermarchés possèdent également des points de collecte des lampes usagées recyclables, consultez les lieux de dépôts disponibles autour de chez vous en consultant la carte interactive disponible ici: https://www.recylum.com/particuliers/

LE RÔLE DE RÉCYLUM DANS LA FILIÈRE DE RECYCLAGE DES LAMPES

Récylum est l’Eco-organisme qui organise la collecte et le recyclage des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) et est aussi chargé par les pouvoirs publics d’informer les producteurs de leur devoirs (notamment en ce qui concerne l’ Eco-contribution qu’ils doivent lui verser pour permettre le recyclage des déchets), et de les soutenir dans la recherche en éco-conception. Récylum sensibilise aussi les détenteurs des déchets de l’intérêt du recyclage et des solutions qui existent.

Récylum est exclusivement financé par l’éco-contribution. Celle-ci repose sur le principe du « pollueur-payeur ». Elle n’est pas une taxe mais la contribution de l’acheteur d’un équipement neuf au financement de son élimination. Cette éco-contribution est intégralement versée par les producteurs aux éco-organismes. Elle peut être répercutée de façon visible jusqu’à l’utilisateur (la visibilité de l’éco-contribution est obligatoire pour les lampes).

Elle permet d’abord de financer la fourniture de conteneurs,  leur enlèvement, leur transport et le recyclage des équipements usagés. Mais elle sert aussi à l’information des consommateurs et des détenteurs professionnels, et aux moyens humains et techniques nécessaires au bon fonctionnement de la filière.

La gestion
de mes déchets dans

Retrouvez toutes les infos
pratiques
pour vos déchets

L'ensemble des centres de tri sur une carte

Découvrez
toutes les astuces pour réduire
vos déchets

Séparation

GUIDE DU TRI :
où va mon
déchet ?

Séparation
risus commodo dapibus amet, porta. tempus